mercredi 28 juillet 2010

Retour d'Ottawa

Me voici de retour d'Ottawa... Pour cette petite escapade, j'ai d'abord voulu éviter au maximum les autoroutes, en tentant pour la première fois de prendre la route 132 qui longe le St-Laurent côté rive-sud, et traverser ensuite le fleuve à Trois-Rivières. J'ai eu droit à un magnifique lever de soleil au milieu des champs, des vaches et des moutons... et au final, le trajet n'en a pas été spécialement rallongé, et surtout nettement moins plate que l'autoroute!

Après 5h de route et une petite pause, la journée a commencé par une visite de 3 heures du Musée de la Civilisation à Gatineau. Les salles s'enchainent sur les peuples autochtones, les premières nations, les acadiens, les personnalités canadiennes (dont je ne connais pas le dixième), un musée de la poste canadienne, le traitement de la fourrure, et une exposition spéciale sur le cheval.
Comme il y a un rabais spécial pour la visite cumulée du Musée de la Guerre, et que j'étais accompagnée d'un digne représentant de la gent masculine, on a donc enchainé avec le Musée de la Guerre, cette fois-ci à Ottawa, qui expose des armes en tout genre, des tanks, des uniformes, des canons, etc... (on le sent que j'ai apprécié cette visite ou pas?? lol)

Puis comme on était lancé dans une journée musées, le Musée de la Nature nous a mis d'accord, des animaux pour moi, des dinosaures pour mon ami. Une fois n'est pas coutûme, je vais jouer à la maudite française et dire que le Musée d'Histoire Naturelle de Paris est quand même nettement plus intéressant et surtout plus fourni!


Le reste du voyage s'est passé par une redécouverte de la ville d'Ottawa, que j'avais visitée l'an passé sous une pluie battante. C'est donc sous un beau soleil que nous avons déambulé dans les rues autour du By-Ward Market et surtout autour du Parlement, histoire de profiter des espaces verts et du Canal Rideau.

On y a croisé un petit lapin qui brouttait l'herbe (ça change des écureuils!) et discuté avec des jeunes du Heavy Mtl, un festival de musique qui a eu lieu la fin de semaine passée et dont mon ami arborait fièrement le chandail (oui, la musique rapproche!)

Mes vacances s'achèvent à la fin de la semaine et je suis un petit peu déçue, car finalement je n'en ai pas spécialement profité (vive les travaux dans la rue et le marteau-piqueur à 7h30) et surtout, c'est dans ces moments là que la contrainte d'avoir des animaux prend tout son sens et à moins de payer une fortune en gardiennage en pension ou à domicile, les road-trips sur un coup de tête au gré de la météo et des envies ne sont pas possibles.
Note sur ma wish-list: rencontrer quelqu'un qui a aussi un animal et avec qui on pourrait s'échanger des services de garde! Avis s'il y a des intéressés qui me lisent...

lundi 19 juillet 2010

Festival d'été : clôture avec Rammstein

Probablement le band que j'attendais le plus de tout le festival, et toute cette semaine, une grosse effervescence est montée à force d'entendre des témoignages de gens qui venaient de tous les endroits de la planète juste pour voir ce groupe qui offrait hier soir sa toute première prestation sur le sol nord-américain depuis 2001.


Et le fait de voir que le show était sold-out, que des personnes se sont fait refuser l'entrée à Black Eyed Peas vendredi soir car c'était plein, plus le prix de revente sous la table des passes qui dépassait parfois les 200 $, m'a fait aller très tôt sur place!


Je suis arrivée sur l'entrée des Plaines vers 14h et comme je cherchais à retrouver Max, mon chum de Montreal qui lui aussi devait être sur place, j'ai finalement réussi à me faufiler jusqu'aux grilles (sans le retrouver). Les portes s'ouvraient juste à 18h, les quelques heures d'attente sont quand même passées rapidement, dans une ambiance vraiment bon enfant avec le monde qui chantait, qui jouait aux cartes ou qui picniquait. Le seul point négatif, c'est le soleil! Il faisait trop chaud, et j'ai eu un beau coup de soleil..


A l'entrée des gates, c'est la course vers le stage, à qui sera le plus près, à qui courra le plus vite. C'est là que j'ai vu passer mon ami que j'ai finalement pu rejoindre, on s'est retrouvé vraiment proche du stage (2-3 mètres) mais on a décidé de reculer quand même un peu, histoire de finir la soirée en vie et pas en plein milieu des mosh-pits (pogos).



Le show a commencé avec Apocalyptica, un band de métal original composé de violoncellistes. Ils se sont fait connaitre pour leurs reprises aux violoncelles de Metallica, et même si leur prestation était intéressante, le public n'était pas là pour eux.






Le vrai show a commencé quand Rammstein a fait son entrée. La machine allemande est bien huilée, tout est chronométré à la seconde, et les chansons se sont enchainées sur un mélange de feux d'artifice, de fumée, de mousse, de confettis, et de visuels spectaculaires.
Le public était conquis d'avance et chantait les refrains, mais c'est évidemment la légendaire Du Hast qui a connu le plus de succès. D'ailleurs, j'étais placée juste en dessous des cables de feu, et ce matin les courbatures trahissent le fait que j'ai un peu trop sauté!



En conclusion, le show de Rammstein ne m'a vraiment pas déçue, bien au contraire, la soirée était parfaite, j'en ai pris plein les yeux et les oreilles, tellement que j'en ai oublié d'éteindre mon réveil ce matin qui a sonné à 6h30 comme d'habitude, alors que je suis en VACANCES!!!!!

dimanche 18 juillet 2010

Festival d'été : samedi soir sur les Plaines

J'ai échappé à la folie de Black Eyed Peas vendredi soir, mais samedi, à l'approche de la clôture du Festival, il fallait que j'aille refaire un petit tour du côté des Plaines pour découvrir trois bands que finalement je connaissais très peu :

Vulgaires Machins : un band quebecois que je ne connaissais que de nom, c'était pas trop mal, je vais sûrement profiter de youtube pour découvrir un petit peu mieux, parce que j'avoue que la concentration a été mise à rude épreuve sous les grosses averses! (évidemment, le soir où je décide de porter mes lunettes)

Social Distortion : je ne connaissais pas du tout, et ça n'a pas été pour moi la belle découverte de l'année.

Billy Talent : un band canadien dont je connais juste les 2-3 chansons qui sont passées à la radio dernièrement. Même si je n'ai accroché qu'à moitié, je reconnais que le chanteur a mis l'ambiance, que la foule était déchainée et je suis quand même contente de les avoir vus.
Bilan : une belle soirée, commencée autour d'une bière en compagnie de Marie et Frank, de belles averses, un retour à la maison pas si pire (environ 45 minutes à la place de 20 minutes en temps normal) et une bonne nuit pour être d'attaque pour Rammstein ce soir!

mardi 13 juillet 2010

Festival d'été : Arcade Fire

Autant que je vous prévienne tout de suite, je fais une thématique cette semaine sur le Festival d'Été, ça finit dimanche en apothéose avec un concert déjà sold-out de Rammstein, que j'attends avec beaucoup d'impatience!


Mais hier, je suis allée découvrir Arcade Fire, que je ne connaissais finalement que de nom. On dit qu'il en faut pour tous les goûts, eh bien, ce n'était pas du mien. D'ailleurs, les critiques post-concert sont vraiment partagées.


Pour ceux qui ne connaissent pas, Arcade Fire est un band montrealais qui a connu son succès grâce au soutien de David Bowie. Difficile d'étiqueter le style, en tout cas, ils sont 7 musiciens sur le stage (scène), 2 drums (batterie), mais finalement pas un si gros son que ça ! Je suis restée environ 1 heure, et j'ai eu l'impression d'entendre la même chanson pendant tout ce temps. Faut dire, le monde autour de moi discutait et n'était pas vraiment captivé par le show non plus.


Je vous parlais des critiques, pour certains, le show était LA découverte de ce Festival 2010, pour d'autres (comme moi), une grosse déception pour ceux qui voulaient enfin voir ce que ce band avait offrir, vu tout le buzz qu'il y a eu autour. Mais ce n'est pas grave, ça fait partie de l'avantage du Festival, on découvre des nouveaux bands, parfois c'est une bonne surprise, parfois une mauvaise.


Mais voici quand même un extrait ici pour vous faire votre propre opinion!


Prochaine étape : Rush jeudi soir, Vulgaires Machins et Billy Talent samedi soir peut-être, et Apocalyptica et Rammstein dimanche.

samedi 10 juillet 2010

Festival d'été

Ça y est, c'est reparti pour 11 jours de shows.. Difficile de faire son choix parmi tous les artistes présentés, mais hier soir, c'était définitivement sur les Plaines qu'il fallait être pour assister au show survolté de Dreamtheater et surtout Iron Maiden.

Nouveauté cette année, l'épinglette clignotante ne suffit plus pour rentrer sur les sites, elle est associée à un bracelet avec micropuce intégrée, qui est scannée à l'entrée et permet de dire en temps réel combien de personnes sont là, et éviter aussi la fraude des gens qui rentrent et qui redonnent leur épinglette à des amis pour qu'ils puissent rentrer aussi.

Donc hier soir en début de show, le chanteur d'Iron Maiden nous annonce qu'il y a 50000 personnes présentes, et il révise son chiffre à 80000 personnes quelques temps plus tard. Pas même la pluie n'a découragé les fans, surtout pas Julien (Nous 3 Neoquebecois) qu'on a perdu en route mais revu sur les écrans en très belle position ;)



mardi 6 juillet 2010

C'est le temps des cerises...

Je vous épargne LE sujet actuel sur la chaleur étouffante, même pas la peine d'en parler, ça me rend frue et j'attends la neige....

Par contre, j'ai deux sujets (dont le premier d'une importance capitale) à vous raconter :

1/ J'ai cueilli mes premières cerises ! J'ai passé un deal avec les corbeaux, on fait moitié-moitié, vu que je ne vais pas faire d'acrobatie pour aller attraper celles qui sont à la cîme, je leur laisse, et moi je garde celles à portée de main.



2/ Une énième visite chez le vétérinaire pour Voltie qui s'est arraché la moitié du museau et le contour des yeux. Après plusieurs prélèvements, on a écarté la piste des parasites (puces, tiques, etc..), du coup, le diagnostic serait une allergie saisonnière.. à quoi? aucune idée, ça peut être la poussière, les acariens, le pollen, une plante dans le jardin..
Comme pour les humains, en dernier recours, je peux avoir l'opportunité d'aller à la Faculté de Médecine Vétérinaire de St-Hyacinthe (200km de Québec) pour rencontrer un spécialiste et lui faire des tests d'allergie..
En attendant, elle a des piqûres d'antibiotiques, je dois l'empêcher le plus possible de se gratter, interdiction formelle de la baigner (pauvre bête, juste pendant la canicule...et pauvre moi, l'infection est "odorante") et j'ai une visite de contrôle dans deux semaines pour voir l'évolution.

Je me suis rendue compte que son cas n'est pas isolé.. Tartine aussi souffre!

dimanche 4 juillet 2010

Un invité particulier..


Et si vous preniez tranquillement votre café sur le patio et qu'un ours venait vous rendre visite ?

C'est l'aventure qui est arrivée à une famille de St-Lazare en Montérégie (sud de Montreal).
La grosse peluche de 80 kg a fait son petit tour et est repartie...

Voici le reportage ainsi qu'une video : ici

Quand je vous disais que j'avais vu des traces d'un gros animal cet hiver....

Le Mur du Son


Hier soir pour fêter les 402 ans de la ville de Quebec, un spectacle original était proposé gratuitement devant le Parlement.
Le "Mur du Son" rassemblait 300 choristes entassés dans un échaffaudage de cinq étages, sur lequel étaient projetés des mini-films pour accompagner les chansons. Le contenu était essentiellement francophone, sauf 3 chansons.

Je ne les connaissais pas toutes, certaines faisant partie du patrimoine purement quebecois, mais la première "Dégénération" du groupe Mes Aïeux a su donner le ton à la soirée. J'ai réentendu des chansons que je n'avais pas écoutées depuis que je suis ici, comme "Jeune et con" de Saez ou "Caravane" de Raphaël.


Les avis sont très partagés sur cet évènement. Certaines personnes de notre gang sont parties au bout de quelques chansons parce qu'elles n'ont pas spécialement accroché au spectacle, moi je suis restée jusqu'à la fin. Même si les chansons proposées sont assez éloignées de mon répertoire habituel, j'ai apprécié la performance et l'originalité de l'évènement. Ceci dit, ça reste une chorale, avec un ton un peu monotone... heureusement que les feux d'artifices redonnaient un petit coup de boost de temps en temps!


Ambiance :
video