dimanche 15 juin 2014

Rendez-vous naval

C'est par une pluie battante que nous sommes allés vendredi après-midi au rendez-vous naval dans le port de Québec. C'est une occasion unique de monter à bord de navires militaires canadiens, américain et même français.

Nous avons commencé par le navire américain, le USS Oak Hill, et il a fallu montrer patte blanche pour monter à bord, ou plutôt montrer une carte d'identité avec photo et passer au détecteur de métaux. Une fois à bord, par petits groupes d'une vingtaine de personnes et pas moins de cinq officiers américains pour nous surveiller en tout temps, on nous a présenté différentes sections du navire. Bien évidemment, ce sont les sections les moins secrètes et les plus communes qu'on nous a montrées, et en plus, sous un angle très éloigné du contexte de guerre : par exemple, le quai d'embarquement qui se remplit d'eau pour faire rentrer les véhicules amphibies et même des petits navires... ou pour faire une piscine intérieure pour les soldats; la piste d'atterrissage des hélicoptères alias... terrain de soccer ou discothèque improvisée; l'immense stationnement intérieur / hôpital de fortune dans les missions humanitaires alias...terrain de basketball. 
La partie la plus intéressante à mon sens était la présence d'un soldat spécialisé dans le déminage qui nous a montré quelques-uns des objets dont il se sert (robot, bras articulé, combinaison, etc...)

Toutes les présentations se faisaient en anglais par des Marines Américains, retraduites ensuite par un officier des Forces Canadiennes. Ce qui était un peu cocasse parfois est que l'officier Canadien avait entendu les présentations plusieurs fois plus tôt dans la journée, donc il expliquait des choses en français qui n'avaient aucun rapport avec ce que l'Américain venait juste de dire.

Dans l'ensemble, c'était intéressant de découvrir l'intérieur de ces immenses bateaux mais je crois que je manque un peu de testostérone pour apprécier ce rendez-vous naval dans son intégralité!