samedi 27 mars 2010

Histoire de buanderie

Je viens de me faire livrer ma buanderie.. à savoir mes laveuse - sécheuse. Mes appareils achetés usagés il y a deux ans ont laché l'un après l'autre en l'espace d'un mois. Quand la sécheuse a rendu l'âme, je me débrouillais entre la corde dehors (entre deux tempêtes de neige) et le rack en plastique pour étendre... mais j'avoue que le dernier souffle de la laveuse a précipité mes achats!

Donc la semaine passée, j'ai fait la tournée des 4 grands magasins d'electroménagers de la région, et croyez-moi, c'est rendu compliqué de magasiner une laveuse! Alors, quelle marque? quel budget? frontale ou pas? avec quels programmes? avec la trappe de vidange sur le devant ou pas?

Finalement, j'ai trouvé ce que je voulais chez Tanguay, dans mon budget, et ils sont venus ce matin me l'installer. Il faut savoir aussi que certains magasins font payer la livraison et n'installent rien, tandis que les livreurs de Tanguay m'ont repris les anciennes, et m'ont tout rebranché et en plus étaient polis !

Alors voici mes nouvelles amies :
mais non, ça ce sont les vieilles !

les voici mes belles machines bleues:

mercredi 24 mars 2010

Voltie s'exhibe

Le beau ciel bleu est de retour ce soir après cette tempête qui nous a rappelé que l'hiver n'était pas terminé. Pour fêter le retour du soleil, Voltie a voulu se montrer...

video

écoutez le floc-floc de la neige qui fond..




et dire que dimanche, mon linge séchait dehors...

mardi 23 mars 2010

Ressortez tout!!


Les anciens nous disaient "avril, ne te découvre pas d'un fil" mais ça ne s'applique pas encore vu qu'on est en mars... Par contre, ici, j'ai souvent entendu dire qu'il y avait toujours LA dernière tempête de l'hiver... Eh bien, nous voici en plein milieu!


Depuis au moins deux semaines, les températures s'étaient vraiment réchauffées, la neige avait fondu pratiquement en intégralité, les pelles étaient rangées, tout comme les coats d'hiver, les bottes, et toute la panoplie... Dimanche, j'ai même croisé des gens en shorts et des filles en jupe... les cafés se targuaient d'ouvrir leurs terrasses à une date record, et on ne cessait de nous parler de la douceur inhabituelle de l'hiver.


Mais sans doute avons-nous oublié que l'hiver n'était pas fini! Cette fameuse tempête nous a amené un bon 10 cm de neige sur le courant de la journée, plusieurs routes et autoroutes (notamment à Lévis) sont fermées à la circulation, les charrues sont ressorties, et en gros, tout le monde s'est fait pogné! Certains sont même déjà en tires d'été (pneus). Et moi, dans tout ça, je me fais les bras... oui parce que mon propriétaire m'a retiré l'abri de la porte dimanche matin, et vu que je suis à la croisée de tous les vents, je me suis enfoncée (en petites baskets) dans 15-20 cm de neige pour rentrer chez moi. Cette nuit, on attend encore 10 cm de plus...


Mais je ne me plaindrais pas, j'aime l'hiver et ces paysages blancs me manquaient ;)


dimanche 21 mars 2010

Expérience Cabane à sucre


Je n'avais pas encore eu l'occasion de tester les cabanes à sucre depuis que je suis au Québec, car la période est assez limitée (2-3 semaines) et ça n'avait jamais adonné l'an passé.
C'est maintenant chose faite. On s'est retrouvé à une gang de 22 à la Cabane à Sucre L'En-tailleur sur l'Ile d'Orleans, et en plus, on a eu vraiment beaucoup de chance parce que le beau temps était de la partie.

Cette cabane à sucre a un petit musée qui montre brièvement l'histoire des acériculteurs, et dans une autre bâtisse, le propriétaire nous explique la fabrication du sirop d'érable.
Mais ne nous le cachons pas, la cabane à sucre, c'est principalement une grosse cantine pour déguster le repas traditionnel.. d'ailleurs, le menu est unique et à quelques variantes près, le même dans toutes les cabanes.. à savoir : soupe de pois en entrée, jambon à l'érable, oeufs, fèves au lard, saucisses, tourtière, patates, oreilles de crisse (bacon frit), et en dessert, tarte au sucre, crêpes, "grand-pères" (beignes frits dans le sirop), et en guise de "digestif", la tire sur la neige.
la tire sur la neige: du sirop bouilli que l'on enroule sur une spatule à déguster comme un suçon (sucette)

oui oui je sais, demain régime...

La récolte de la sève à l'ancienne (les grosses érablières ont des systèmes de tuyaus qui recueillent la sève). La sève est ensuite bouilli pour se transformer en sucre et en sirop d'érable. Pour faire un litre de sirop, ça prend 20 litres de sève!

On a enchaîné par une petite marche digestive et un sitting au bord du fleuve avec vue sur Quebec pour profiter du soleil. Une très bonne journée!!


Digestion avec vue sur les chutes de Montmorency et le pont de l'Ile d'Orleans.

vendredi 19 mars 2010

Trois Accords à Québec



Ce soir sur un coup de tête, j'ai décidé d'aller voir Les Trois Accords en concert au Théâtre du Petit Champlain dans le vieux Québec. (vive Facebook et les amis qui s'inscrivent aux events)
Les Trois Accords, c'est un groupe quebecois assez loufoque. Les paroles ne sont pas de la grande littérature mais les rythmes donnent le goût de bouger et surtout, impossible de se débarasser des refrains pendant plusieurs heures...
Le public était vraiment de tous les âges et de tous les styles, mais il faut souligner le souci du détail d'une gang de spectateurs, déguisés pour l'occasion en mix des différents personnages abordés dans les tounes (pour ceux qui connaissent, hawaïenne, pull pastel, moustache, etc...) Ils passent beaucoup à la radio, et finalement, je connaissais plus de la moitié de leurs chansons.. Bref, très bonne soirée, bien sympathique!
Voici un petit clip d'une de leurs chansons, sans doute la plus connue :





Et puis me balader dans les rues du vieux Québec ce soir m'a permis d'assister aux entrainements de la fameuse course Reb Bull Crashed Ice, dont la finale a lieu demain.
La piste de glace artificielle s'étend sur 550 mètres à travers le vieux Québec. Et les patineurs vont tellement vite que je n'ai pas eu le temps de les prendre en photo!












Avec les températures radoucies, la piste a bien besoin d'être entretenue.. En tout cas, ça reste un parcours impressionnant, quand on voit toute cette installation au milieu des petites ruelles, des escaliers, et surtout cette piste luisante sur laquelle je n'oserais m'aventurer, même en chaussures...

mercredi 17 mars 2010

Happy St-Patrick's Day!!


C'est pas parce que je n'ai pas de sang irlandais que je ne peux pas profiter d'une occasion de fêter!

Alors en ce jour de la St-Patrick, le premier rendez-vous était pris avec Agnès au pub Le Sacrilège sur la rue St-Jean, où chaque mercredi soir, une émission de radio est diffusée en direct, avec des groupes live et mini-interviews ensuite (d'ailleurs Agnès travaille pour cette radio et prépare les entrevues).
L'ambiance était très sympa, l'émission s'est terminée à 19h30 avec un tirage au sort pour gagner divers prix (verre de bière, coupon rabais...) - on se serait cru au Bingo tellement les gens étaient à fond pour checker leur ticket et vérifier si leur numéro était sorti - et un petit repas gratuit ensuite pour les gens de la radio.

Puis ensuite, le deuxième rendez-vous était au pub Galway sur la rue Cartier. Un véritable pub irlandais sur deux étages, avec un band qui jouait de la musique celtique, et beaucoup de monde paré de vert - des habits jusqu'au petit trêfle sur les joues. J'y ai retrouvé une grosse partie des personnes croisées la semaine passée au Bateau de Nuit (toujours cette fameuse association...) et pu discuter avec d'autres personnes intéressantes que je ne connaissais pas encore.

Le prochain rendez-vous est pris pour la fin de semaine.... au choix samedi Défilé de la St-Patrick sur la rue St-Jean ou Red Bull Crashed Ice dans le vieux Québec; et dimanche, on se retrouve une belle gang d'une vingtaine pour une expérience cabane à sucre sur l'Ile d'Orleans.. j'essaierai de faire des photos entre deux bouchées ;)
Et là, si je ne réussis pas l'objectif 2010, on pourra pas dire que c'est parce que je ne sors pas ;)

lundi 15 mars 2010

A l'oeil !



Quand j'ai fait contrôler ma vue il y a quelques semaines et que le diagnostic avait confirmé la perte d'encore quelques dixièmes, j'avais fait modifié mes lunettes tout de suite, mais pas mes lentilles car je les porte beaucoup moins et que je ne jugeais pas nécessaire d'en recommander tout de suite


Mais depuis peu, je me suis remise à apprécier le confort des lentilles et je me suis dit qu'il était enfin temps d'aller acheter des boites avec ma correction à jour. Donc direction l'opticien qui suit mon dossier.

Je donne mon nom, je demande à commander une boite pour chaque oeil et là je me heurte à la première question :

- "avez-vous rendez-vous?"
- ... euh... je ne pensais pas qu'il fallait prendre rendez-vous pour commander des lentilles....
- "oui, il faut voir le médecin pour qu'il puisse vous expliquer la procédure pour les mettre"
- .... euh... c'est que ça fait plus de 15 ans que j'en porte, je crois savoir comment on les met....
- "alors dans ce cas, vous allez avoir des lentilles d'essai pendant 2 semaines, et vous reviendrez voir le médecin pour être sûre qu'elles se placent correctement sur votre oeil"...


Conclusion : on n'échappe pas à la consultation (payante) de l'ophtalmo...

Deux jours plus tard, elle me rappelle pour me dire que mes lentilles sont arrivées... ok super, c'est rapide en plus! Mais quand elle me prépare le dossier, je regarde les deux boites posées devant moi, l'air un peu inquiet et lui demande:


- vous êtes sûre que ce sont bien mes lentilles celles-là??
- "oui oui, pourquoi?"
- non, c'est parce que ça correspond pas du tout à ma correction... celles là, elles ont la correction que j'avais en France (et que j'avais du donner le jour où je suis allée à mon rendez-vous pour faire controler ma vue)
- "c'est ce qui est inscrit à votre dossier"
- ça m'étonnerait, je suis venue il y a quelques semaines, et ma vue a baissé, vous avez même changé mes lunettes, donc mon dossier indique forcément ma nouvelle correction.
- "non, non, dans votre dossier lunettes j'ai la nouvelle correction, mais dans votre dossier lentilles, c'est encore l'ancienne"
- ... ouais pi? (comme on dit ici) ça me semblait comme évident que je voulais des lentilles avec la correction à jour donc ça ne m'est vraiment pas venu à l'idée de le préciser!
- "ben là, on les a commandées juste pour vous, faut les payer quand même"
- QUOI???? pas question, allez me chercher la responsable (oui j'ai fait ma française chialeuse)


La responsable arrive, briefée par la petite jeune que je ne veux pas payer les lentilles commandées, et sa réponse me laisse sans voix :


- "Essayez-les, vu que ce n'est pas la même marque que celles que vous aviez avant, peut-être qu'elles vous iront quand même...."


Après lui avoir expliqué (un comble pour quelqu'un qui travaille chez un opticien!) que peu importe la marque, les lentilles ne sont pas adaptées à ma vue, point final; elle a quand même "accepté" que je ne paye pas celles commandées et elle en a recommandé des plus fortes. Je vais les chercher demain soir, en espérant que la saga s'arrêtera là!

samedi 13 mars 2010

Découverte "gastronomique"



Hier soir je suis sortie avec Agnès découvrir le restaurant Chez Victor sur la rue St-Jean. C'est un charmant restaurant qui ne paye pas de mine d'extérieur, quoiqu'en été apparemment il y a une terrasse, mais l'intérieur est vraiment intéressant, dans un décor de vieilles pierres et des salles multiples dont on ne soupçonne pas l'existence en regardant par la fenêtre.


Mais l'attrait de Chez Victor est la carte! Une grande sélection de hamburgers, au boeuf, porc, poulet, sanglier, canard, saumon... servis avec des vraies frites maison et un choix intéressant de sauces (j'ai goûté la sauce erable-romarin, un vrai délice). Autant dire qu'on n'avait plus de place pour le dessert, mais parait-il que les gateaux valent le détour également...


Puis on a terminé la soirée au Bateau de Nuit, un bar à bieres bien caché et connu seulement des habitués. Sans s'être donné le mot, on y a retrouvé d'autres personnes qu'on connaissait, et finalement notre petite table de quatre s'est transformée en deux tables de quinze! Dégustation de bières et discussions enflammées avec des français de passage qui m'ont confortée dans l'idée que la réputation du maudit français qui chiale tout le temps est bel et bien fondée!

jeudi 11 mars 2010

Douze heures de fun à l'état pur!

Vous le saviez déjà, mais mercredi soir était le jour où je "consommais" mon cadeau de Noël, à savoir, une place pour aller voir Muse, mon band préféré, au Centre Bell.

Je me suis débrouillée dans les dernières semaines pour trouver du monde avec qui faire la route, parce que l'aller-retour Québec/Montreal est vraiment plate à faire, et puis revenir seule en pleine nuit après le show est quand même un poil dangereux car la fatigue attaque vite!

Donc direction Centre Bell pour moi, Foufounes Électriques pour Agnès et Christian, mes compagnons de voyage, et le plan était de se retrouver à la fin de nos concerts respectifs.

Le Centre Bell, c'est LA grosse scène montrealaise pour les spectacles mais c'est aussi la patinoire sur laquelle joue l'équipe de hockey des Canadiens. Muse a donc joué en 360° au coeur de la patinoire devant 16200 fans en feu! Le show était à la hauteur de ce à quoi je m'attendais, et même plus encore... Comme tout le monde, j'ai chanté, sauté et profité à fond de ces deux heures qui ont semblé 30 minutes... En même temps, un concert de Muse c'est toujours trop court! Niveau effets visuels, ils sont réputés pour être très originaux et ils n'ont pas déçu! Des lasers, des jeux de lumière, des bandes vidéos projetées sur des gros prismes en plein milieu, des ballons, un vrai piano à queue qui s'allumait quand le chanteur frappait les touches et évidemment, le must visuel, ce sont les trois gros cubes hydrauliques sur lesquels chacun des membres était placé et qui permettaient à toute la foule de les voir correctement, y compris ceux placés derrière... et le drum qui tournait sur la plate-forme était fort sympathique aussi...

Bref, vous l'aurez compris, je peux en parler pendant des heures.. les critiques sont excellentes dans l'ensemble, mis à part quelques reproches à la set-list orientée dernier album alors que les grosses tounes que tout le monde aime sont sur les albums précédents...

Le show a terminé à 10h30, je suis allée rejoindre mes amis aux Foufounes Électriques, une salle mythique de Montreal pour les amateurs de métal et j'ai assisté à la dernière partie et tête d'affiche de leur concert, Orphaned Land, un band de métal venu d'Israël. C'était pas mal du tout, ça m'a replongée dans l'univers de mes plus plus jeunes années au milieu de tous ces chevelus au look so-shocking (lol) mais tellement sympas ;)


On a repris la route à 1h du mat, je suis rentrée chez moi à 4h30 pour me relever à 6h30 et partir la tête dans le cul "fraiche et dispose" au travail (pour ceux qui se posent la question, vu que je suis seulement dans ma deuxième semaine de travail, je ne pouvais pas prendre de jour de congé, déjà qu'ils m'ont laissée partir plus tôt mercredi après-midi)

Mais comme on dit que pour résister à la fatigue, il faut de l'entrainement...ce soir je ressors avec Agnès !!

PS. d'autres photos du show de Muse ici et une critique parmi tant d'autres ici

dimanche 7 mars 2010

Les pieds dans la glace

Avec ce réel radoucissement des températures, la neige fond à vue d'oeil et on se disait qu'il serait vraiment grand temps d'aller visiter l'Hotel de Glace si on voulait encore le voir debout!

Alors direction Ste-Catherine-de-la-Jacques-Cartier avec mes amis Carla, Florent et sa blonde Christine. Comme l'an passé, on apprécie vraiment le travail des sculpteurs et leur souci du détail, mais je reste sur une impression en demi-teinte... peut-être était-ce parce que je savais à quoi m'attendre déjà, mais j'ai trouvé les chambres moins travaillées et moins originales que l'an passé. Mais ça reste un bel endroit à voir et pour ceux qui ne l'ont pas encore fait cette année, ne trainez pas, ça commence à couler! (photos dispo dans l'album)


Pour se réchauffer, on est allés prendre un café au "Temps perdu" sur la rue Myrand, lieu de prédilection des étudiants de l'université Laval et surtout très beau décor intérieur, fait de vieilles photos et livres jaunis qui donnent une ambiance de bistrot à l'ancienne. Et pour les amateurs, la carte des bières est plutôt diversifiée!



Et enfin, pour clore une très belle journée, Carla m'a convaincue de faire une chose que je n'avais pas faite depuis 10 ans : aller me trémousser en boite! Bon moi la musique techno...bof quoi... mais au Dagobert sur Grande Allée, on a trouvé un beau compromis : musique rock-métal pour moi au 1er étage, et musique techno pour elle au 2ème étage. Et même si j'ai adoré, une chose est sûre...ce matin je me rends compte que je n'ai plus vingt ans...

vendredi 5 mars 2010

Puma ou Tigre du Bengale?

Hier soir, j'ai entendu du bruit sur le côté de la maison, mais je ne suis pas encore une trappeuse pure laine (il me manque la chemise carrottée), donc je n'ai pas osé m'aventurer et ma lampe extérieure n'éclaire pas ce coin là.

Pourtant, j'aurais vraiment bien aimé voir la bestiole qui a laissé ces grosses traces qui font environ 5 fois la taille de celles de Voltie!!
note de la photographe: en haut les grosses traces, en bas les petites pattes de Voltie
en tout cas, elle a reniflé partout mais ça l'a pas dérangée plus que ça!
Ça fond!!!! et pour preuve, les érables commencent à couler et la période de dégel pour les transporteurs est avancée (période pendant laquelle les trucks doivent être plus légers pour moins endommager les routes car le sol étant gorgé d'eau travaille et les nids de poule bourgeonnent un peu partout)

mercredi 3 mars 2010

Nouvelle job!


Non je ne vous ai pas abandonnés... mais j'ai commencé ma nouvelle job cette semaine et je voulais avoir un peu de recul pour en parler, bien que trois jours ne soient pas vraiment suffisants pour avoir le recul nécessaire.

En tout cas, je remplace une dame qui part à la retraite et qui est toute fière de me montrer comment se servir d'un ordinateur... donc lundi matin j'ai appris à envoyer un email toute seule (d'ailleurs elle m'a même félicitée que je comprenais vite), lundi après-midi, plus technique, on a vu comment imprimer puis enregistrer un pièce jointe, puis d'ici la fin de la semaine, je devrais être capable d'aller sur internet ;))

Bon blague à part (même si ce n'est pas une blague!!), le travail en lui même est plutôt intéressant, je m'occupe de suivi de soumissions (devis) et de projets (envois des dessins, suivi des livraisons, cautionnement) dans le domaine de la construction/rénovation.

Niveau ambiance, c'est là que je me donne un peu de temps car pour l'instant je suis en période d'observation (mutuelle). On est une équipe d'une vingtaine, majorité de femmes et majorité de jeunes (note: à 30 ans, je fais partie des "vieilles", enfin semi-vieilles on va dire...)

PAR CONTRE, trois anecdotes:

1- quand je suis arrivée lundi matin, j'ai dit bonjour et celle que je remplace m'a répondu "ahh une anglophone, c'est bien ça, au moins tu parleras mieux anglais que moi!" .... euhhhh..... il me semblait que mon "bonjour" (et le reste) sonnait encore francophone, pour pas dire carrément français!

2- quand j'ai donné mon adresse à la comptable, elle m'a demandée si j'étais native de St-Nicolas parce qu'elle connait toute une famille qui porte le même nom que moi.... re-euhhhhhh.... ben non je suis native de France, ça s'entend pas? ......"ah bah oui, maintenant que j'entends parler plus longtemps, je le remarque"

3- ma très chere amie de France que j'ai appelée ce midi (Marion, pour ne pas la citer) s'est foutue de moi et de mes expressions/intonations quebecoises... oui je sais, aucun rapport avec ma nouvelle job mais c'était pour la dénoncer :) lol